Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook

Welcome Décembre. Mois du doré, de la dentelle et… des bonnets !

Le froid est belle et bien là.

Outre le manteau, l’étole, l’écharpe, les gants et la technique de l’oignon qui consiste à superposer des couches pour se protéger du froid, certain(e)s se muniront également d’un bonnet.

Mais voilà, choisir son bonnet n’est ni une mince affaire ni une affaire d’état mais une chose est sûr : pas facile d’avoir un style abouti avec ce couvre-chef !

Au fur et à mesure des années il est devenu un accessoire de style à part entière qui résiste/protège des intempéries.

Alors comment le choisir et le décliner sans avoir le style de Mr Cousteau ou d’une snowboardeuse urbaine ?

 

  • Si vous n’avez pas l’habitude d’accessoiriser votre tête, privilégiez les couleurs sobres et unies (gris, noir, beige).
  • Choisissez des matières nobles, le cashmere, le jacquard, la laine, etc. Une mauvaise qualité fait baisser instantanément le niveau d’une tenue.
  • On jette ceux aux matières rêches, qui grattent, qui boulochent, de plus de 10 ans. On sait de toute façon qu’on ne les mettra plus alors soyez sans pitié dans le tri.
  • La bouloche (ou le fil tiré) ne pardonne pas : on ne voit que ça. On se dit que c’est pas si grave. Et bien si.
  • Si vous optez pour une couleur un peu plus excentrique, avec du pep’s ou à motif, faites attention de bien l’accorder au reste de vos vêtements. Sinon ? Disons que vous ressemblerez simplement à un panneau de signalisation. C’est tout…
  • On fuit les bonnets trop stretch et qui épousent un peu trop la tête, c’est pas joli, en plus ça aplatie et électrise les cheveux.
  • On préfèrera les bonnets loose et à grosse maille éventuellement surplombé d’un pompon (d’un nœud, d’un ruban, d’une broche, etc). Nous on adore !
  • L’art de porter parfaitement un bonnet réside dans la « désinvolture ». C’est flou ? On vous explique.
  • Le bonnet doit être nonchalamment posé sur la tête, un peu comme si quelqu’un vous l’avez posé rapidement sur le haut de votre crâne.
  • Le bon copain est le bonnet qu’on portera sans réfléchir, il ne doit pas vous compliquer la vie et doit s’harmoniser avec les nuances de votre dressing (collants, chaussures, manteau, pantalons).

Facile vous avez dit ?

Décriés ou pas, il faut reconnaître maintenant que vous maîtrisez le port du bonnet. Autorisez-vous quelques caprices pas bien méchants, l’histoire de se dire que la mode doit être un plaisir, qu’il faut oser et que l’on peut tout à fait être bien habillée sans pour autant être fashion ou même victime…

conseil en image styliste personnelle conseil en style coach vestimentaire styliste personnelle styliste privée 4a9028b9832f1c8e2551c053d2a9fcd5 styliste freelance conseil en image personal shopper enfant personal shopper paris personal shopper

Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook