Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook

A bien y réfléchir qui vous oblige à vous habiller ?

Pourtant 365 jours par an malgré le vaste choix de vêtements qui se trouve dans votre penderie, chaque matin c’est autant de chances de mal faire. Des moments de solitudes extrêmes, des essayages avec l’espoir qu’un de vos neurone crie « STOP ! » sur une tenue, des mauvais choix, des moments de témérité à côté de la plaque ou carrément passés inaperçus.

Ces (certains) jours où par dépit, vous enfilez machinalement un pantalon et une chemise qui feront bien l’affaire de la journée.

Mais peut-on vraiment accepter de rater sa journée sous prétexte d’avoir envie de s’habiller sans savoir quoi mettre ?

Peut-on vraiment rater sa vie à cause d’un « mauvais » placard ? J’exagère. Ok…

En matière de style, il y a des détails qui tuent. Des couacs de la mode où, c’est sur, à tous les coups ça casse.

Tout ici est certifié authentique et pas du tout exceptionnel…

–       Les étiquettes de prix scotchées sous les chaussures.

Vous pensez que personne ne les voit ? C’est vrai : jamais vous ne croisez les jambes, jamais vous ne montez des escaliers, jamais personne ne marche dernière vous. Jamais oui… On est raffinée et on enlève ces petites horreurs, ou on ne l’est pas. Vous choisissez

–       Les marques jaunâtres sur les vêtements au niveau des aisselles et se répéter « faut pas que je lève les bras aujourd’hui, faut pas que je lève les bras aujourd’hui, faut pas que je lève les bras aujourd’hui » en enfilant votre t-shirt.

Par ailleurs, on ne met jamais de déodorant SUR une chemise, je dis ça comme ça… Au cas où

–       Les chaussettes de sport et plus précisément la « blanche ».

Une telle faute de gout devrait être illégale. Conseil : évitez la chaussette de sport, vraiment. Il est des provocations plus utiles !

–       Le camaïeu de marron.

S’il est compliqué de perdre 10 ans avec votre seule garde robe, l’inverse est plutôt aisé. Si vous ajoutez à cela un fard à paupière rose, bleu ou violet + des bijoux brillants voilà comment prendre 20 ans en 5 minutes. Facile n’est-ce pas ?

–       Les talons de 12. Ou plus…

En journée… Si en plus vous avez l’allure d’un flamand rose avec un lumbago, plus précisement une démarche un peu « raide », dites-vous qu’à trop vouloir jouer les belles on peut parfois friser le ridicule.

–       Le satin. La matière est trop brillante et vraiment peu flatteuse au teint.

–       Les bretelles de soutien-gorge invisibles. Non seulement elles sont tout sauf invisibles mais en plus ça fait super cheap.

–       On reste dans le rayon sous-vêtement : le string qui dépasse, la culotte à 4 fesses… Je vous assure, mieux vaut ne rien mettre que provoquer un effet « rosbif ficellé » sur son derrière

–       Les tenues trop petites : mauvais ratio taille vestimentaire/morphologie et c’est la cata assurée. Idem pour le décalage âge/tenue

–       La chemise trop serrée à la poitrine : la poitrine, comme un ado, a besoin d’air et de grand espace

–       Les escarpins pointus (avec le bout qui remonte). Ils ont eu leur heure de gloire dans les années 90, nous sommes en 2015 (et paf +25 ans !)

–       Suivre aveuglément la mode, « ridicool » peut parfois rimer avec « ridicule »

–       La braguette ouverte…

–      Ca jamais : la UGG, la basket de sport, la veste matelassée, la doudoune, la chaussure mal cirée, le talon usé jusqu’au bois, l’état du vernis des mains et des pieds même en hiver, etc.

Pour déjouer les fashion faux-pas mieux vaut avoir un bon niveau, n’est pas bien habillé(e) qui veut ! 

personal shopper personal shopper paris personal shopper coach vestimentaire styliste personnelle relooking paris conseil en image paris personal shopper paris personal shopper

Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook