Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook

Comment porter des ballerines sans ressembler à une Mamie ?

Ou passer pour la niaise de service ? Vous savez la jeune demoiselle qu’on voit (dans les films), qui sourit bêtement à son mari sur le pas de la porte sans jamais prendre la parole…

La ballerine est un sujet qui fâche et qui divise. Même du côté masculin, il y a ceux qui l’aiment et ceux qui la détestent… Un sujet à deux résonances opposées

  • Comment choisir la ballerine ?

La ballerine est un bon/beau basique qui va avec presque tout. Mais de là à croire que la chaussure s’achète aussi facilement qu’une bombe de crème chantilly relève de l’utopie.

Pour être joli, le soulier doit avoir un minimum de structure, il doit maintenir sans pour autant compresser (les bourrelets sur les pieds, c’est bof bof) ; la chaussure ne doit pas non plus s’élargir, ni se déformer ou faire apparaître les doigts de pied via un « moulage » très précis.

Si le choix d’un matériaux qualitatif (comprendre du cuir) est une évidence pour certaines, ça ne l’est pas pour tout le monde. Attention, même pour un œil non exercé, une vilaine chaussure vous classe définitivement dans la catégorie du « no style » ou des « Je suis cheaposse (comprendre je n’achète pas du quali) ».

Misez sur des modèles très très échancrés qui laisse deviner la naissance des orteils. En plus d’être sexy, ça donne une allure à la jambe et évite de ratatiner la silhouette, c’est valable pour toutes celles qui mesurent moins d’1m85.

Côte semelle, on choisit la ballerine avec une semelle assez fine, évidement pas de semelle en caoutchouc, qui dépasse ou encore à crampon, on fuit également les brides, croisés ou non, on évite simplement « la chaussure de fillette en taille 41 ». Cernez-vous le problème ?

  • Les nouveautés

La subtile mais conséquente nouveauté de la saison est la ballerine à bout pointue, même Repetto s’est mis à la pointe.
Oui, on sait, votre cœur a certainement raté un battement à cette annonce de la plus haute importance.
Veillez néanmoins que les bouts ne se cassent pas, ne se redressent pas non plus jusqu’au ciel sans jamais arriver à toucher le sol.
Ce style de soulier vous donne l’occasion de prendre 10 ans simplement en les chaussant, en 5 secondes chrono.

  • La ballerine, c’est pour tout le monde ?

Oui. Gardez cependant à l’esprit que le museau arrondi peut plomber n’importe quelle silhouette si vous ne veillez pas un minimum à votre dress code et à la forme échancrée de la ballerine (je radote).

  • Avec quoi associer la ballerine?

La ballerine à pour réputation d’aller avec tout, plus sérieuse que la sandale, on peut même aller au travail ou à un entretien d’embauche avec.

Des ballerines au nez pointu comme un pivert, couleur framboise, pomme granny, orange pailleté ou si elles sont vernie, fluo ou encore tigré, habilleront un simple jean et vous donnera une allure immédiate. Si le modèle est plus simple, elle calmera une jupe courte ou un short qui deviendrait trop sexy porté avec des talons.

Dans cette quête du look parfait en ballerine, tout est une question de longueur et de largeur de vêtements. On bannit donc la jupe et la robe trop longue ou le pantalon baggy afin d’éviter l’effet tassé, surtout si on mesure moins d’1m80.

Pour marier à la perfection ses ballerines, on préfère un slim, un pantalon 7/8 ème moulant ou le chino retroussé qui dévoilent subtilement la cheville, on mixe le tout à un top fluide ou transparent. Si l’on opte pour une robe, on la choisit au dessus du niveau du genou, ou juste au-dessus pour les grandes perches.

Bref, la ballerine c’est hyper pratique surtout quand on doit cavaler dans toute la ville, même si certaines filles ne sont pas fan « Moi, tu comprends, sans talons, je me sens trop trop vulnérable» ou « Mouais, ça fait un peu gentillet, comme les babies, c’est pas trop mon style, tu voooois » Je vois bien en effet.

En plus ça fait un pied mignon quand on sait bien les choisir.

Vous voilà pointues jusqu’à la pointe des pieds !

Et à 1 millions de partages de cet article, je me mets toute nue en Louboutin à Répu

conseil en image paris conseil en image paris conseil en image paris relooking paris relooking paris relooking paris relooking paris styliste personnelle styliste personnelle styliste personnelle styliste personnelle personal shopper Paris personal shopper Paris personal shopper Paris personal shopper Paris personal shopper Paris personal shopper personal shopper personal shopper personal shopper personal shopper

Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook