Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook

Il faut se rendre à l’évidence, après quelques tentatives plutôt avortées les saisons précédentes, le soulier à bout pointu fait bel et bien parti des it du dressing. Comment sait-on que ça ne sera pas uniquement anecdotique mais qu’il y en aura un peu partout ?

Comment les bottines pointues sont-elles devenues un it du dressing ?

Parce que notre grand manitou, Monsieur Hedi Slimane himself les a mises à l’honneur et surtout aux pieds de ses mannequins lors de son défilé 2014. Les autres créateurs (Marant, Prada, Bui, etc) y ont également succombés, les enseignes plus cheap ont évidement suivi le mouvement et proposent des placebos plus ou moins réussis.

Maintenant c’est à notre tour de les adopter. Ou pas. Les vraies questions qui se posent sont : sommes-nous vraiment prêtes pour le retour du bout affuté ? A-t-on vraiment envie de les porter ?

Avec leurs nez aiguisés, les bottines pointues sont les chaussures les plus piquantes de l’hiver. Elles sont l’affirmation d’une féminité assumée. Et ça, c’est déjà un bon point.

  • Comment les choisir ?

C’est bien simple, elles doivent être racées et sobres à la fois.
L’idée est de se chausser comme on fait le reste. Sans trop d’efforts, donc pas des masses de talon, il doit surtout être très praticable pour la parisienne/femme qui travaille et élève des mômes.

Optez pour une ligne insolente et acérée, une allure qui oscille entre l’esprit trottoir et Mary Poppins, entre la maman et la « putain », enveloppante et sexy à la fois, mordante mais sans en faire trop. Idéale pour jouer les multiples rôles d’un quotidien bien charrette.

Côté teinte, on aime le noir, le marron foncé, le prune, le marine sinon, on passe direct à la case léopard/python/verni.

D’ailleurs, la boots ne doit pas avoir trop de fioritures, en France, ça fait très mauvais genre. Et ici, on n’a pas le temps, on a des choses plus sérieuses à faire.

  • Comment les porter ? 

Avec Dieu le jean slim, rouloté sur la cheville, assorti d’une veste de costume ou de smoking (le jour oui oui).

Sinon avec un pantalon 7/8 qui laisse apparaître la cheville + un perfecto avec un manteau d’homme par-dessus (c’est qu’il fait froid en ce moment).

Ou avec une jupe taille haute, ample et jusqu’aux genoux, ou un bermuda en cuir mi-mollet + un pull loose et des collants opaques. Pourquoi pas avec un pantalon oversize et un chemisier en soie ?

Ces chaussures anti-anatomique au possible, très mauvaises pour les petons dixit les podologues (mais si les podologues savaient inventer de belles chaussures, ça se saurait hein) vont-elles envahir le bitume et arpenter les trottoirs ?

Comme je suis superficielle et que cet étrange come-back m’a poussée à farfouiller plus rigoureusement sur la sphère shoes d’internet : je les ai choisis en nubuck prune. J’aime le plaisir que me procure cette boots. Pas trop parisienne. Pas trop voyante (pour moi c’est un exploit). En apparence elle parait sulfureuse, un brin pas sage, mais à l’intérieur, elle est coooool avec son cuir prune casual. Voyez ?

bottine bout pointu bottine pointu bottine pointue bottines pointues bouts pointues Processed with VSCOcam with f2 preset laureen allegro les jolis momes personal shopper paris relooking paris relooking sos shopping stylisme personnelle styliste privée paris www.lesjolismomes.com

Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook