Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook

On vous l’accorde le bermuda, à la base, n’est pas THE vêtement sexy par excellence. En revanche la question n’en demeure pas moins importante, voir même existentielle en ce moment de « retour de grâce » de la culotte courte.

« A mon âge, je peux encore me vêtir de cette chose » ? « Comment porter le bermuda sans avoir l’air ridicule » « Doit-on vraiment céder à la tendance ? »

Et oui, le bermuda rime plus avec virée chez les boys scouts et les jeannettes qu’avec un must-have incontournable. Alors que faire et que ne pas faire ? Je vous entends déjà grincer des dents…

  • Pourquoi c’est risqué ?

Le bermuda entre dans la catégorie des pièces difficiles à porter et ne peut franchement pas se venter de posséder un background particulièrement excitant.
On a en mémoire l’uniforme du parfait petit écolier qui n’arrange guère les choses (hit me baby one more time) ; la version Deauville  &  ile de Ré  avec le trio polo, bermuda et chaussure bateau. « Sexytude » ultime.

Aux genoux, il coupe la silhouette, trop près du corps on vous demande à quelle date est le départ du tour de France. Le cycliste c’est antisexe, on ne vous l’avait pas encore dit.

  • On en a envie, comment le porter ?

Dieu seul sait combien c’est difficile de trouver un belle culotte courte, il faudrait presque avoir étudié la science de la mode pour réussir à en trouver une parfaite.

On devra oublier ses origines casual au profit d’un nouvelle ADN plus preppy et minimaliste . Pourquoi pas arborer un bermuda boyfriend joyeusement destroyed ?

Pour que ça marche on le choisit dans une tonalité sans risque et chic en toute circonstance, classique donc pour lui fait épouser un basique de l’élégance , une chemise liberty/denim/unie, un pull léger, un top basique ou encore un débardeur. On rentre le tout à l’intérieur et on ceinture.

En restant sobre c’est un sans faute assuré.

Les petites (en dessous de 1m65) opteront pour un modèle arrivant plutôt mi-cuisse, les autres s’autoriseront les longueurs jusqu’à la jupe culotte (et non couche-culotte) mi-mollet. Son plus ? C’est une jupe qui ne risque pas de se soulever, c’est chic sans être BCBG, c’est féminin sans être vulgaire.

Avec, on portera des chaussures haut perchées, des salomés, des escarpins, des boots roots, des mocassins, des sandales ou pourquoi pas une paire de Stan Smith.

Pour gagner en aura style ou en dimension bobo, n’hésitez pas à lui apporter des pièces recherchées, tantôt chic avec une fine ceinture vernie par exemple, tantôt country pour un côté plus fun. N’oubliez pas de contrecarrer sa nature « bad boy » si vous optez pour le bermuda de Monsieur par une bonne dose de féminité ultra pointue.

On a pu croire dans un premier temps à une lubie isolée ne prêtant pas à conséquence (#défilé), ce ne sera finalement pas le cas, cette saison il y en aura dans toutes les boutiques. Quoiqu’il en soit, le bermuda est une bonne alternative à la jupe/au short pour celles qui n’assument pas de montrer leurs cuisses (et il y en a !) : on a tendance à se sentir moins à « poil » qu’en robe.

Le bermuda on l’aime ou on l’aime pas, la jupe-culotte laissera sans doute un certains nombres légèrement dubitatifs.

Quand à nous, on opte pour les deux mon capitaine !

personal shopper personal shopper personal shopper paris personal shopper paris personal shopper paris conseil en image paris conseil en image paris conseil en image paris relooking paris relooking paris styliste personnelle styliste personnelle styliste personnelle tri dressing tri dressing tri dressing

Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook