Partager l'article...Pin on PinterestShare on Facebook

La claquette est à nouveau légale…

Et ce sera sans doute la vraie polémique de l’été : l’intrusion de la chaussure moche dans les silhouettes estivales.

Ce sera aussi le plus grand challenge que notre génération aura à affronter car elles sont riches d’émotions familières comme les roubignolles du prof de piscine dans son slibard moulant et ses tatanes aux pieds, la corres’ allemande, barbès.
Pour moi, la tong rimait avec vacances d’été à Biarritz ou en Californie, les surfeuses, les bodyboarders, ma jeunesse quoi ! Les gens avaient tous aux pieds ces étranges chaussures mais cela faisait partie de leurs moeurs. Mais ça c’était avant.

Aujourd’hui c’est adieu (pour toujours) le glamour (bon où presque)….

Même pour les plus stylés c’est loin loin d’être gagné.

En fait, je crois que c’est presque même pas la peine de créer le débat car il n’y en a pas. La tong est définitivement rangée dans la catégorie « moche » quand elle est portée en ville. Elle s’inscrit dans la tendance des ugly shoes, tout comme sa rivale de l’hiver, la Ugg quand le style vestimentaire ne suit pas…

 

  • Pourquoi une claquette ?

Les talons sont réservés à une catégorie de population +++, right ? Qui peut vivre en aiguille à part celles qui ont des chauffeurs et une nanny à temps plein pour ramasser les jouets ? L’éternelle frustration de ne pas pouvoir en porter nous ramène sans cesse à la même conclusion : je n’ai pas la vie qui va avec.
Alors que la tong a non seulement  un prix très accessible, elle est aussi ultra plus confort que le talon (en plus on peut même porter des chaussettes avec). C’est donc la revanche du peuple (nous) face aux riches (eux).

Après la théorie, passons aux choses sérieuses : comment porter la claquette de piscine (ou de plage)? Vaste sujet hein…

Alors certes, la chaussure est graphique et épurée, avec deux lanières de part et d’autre du gros orteil (un string de pied en quelque sorte) ou un « bandeau » de petons, et, détail non négligeable, elles sont inconfortables et mauvaises pour le dos (c’est pas moi qui l’ai dit)

  • Qui dit tong, dit pied.

Evidemment on pense tout de suite à pédicure, mais attention le vernis ne fait pas tout et pour celles qui veulent laisser respirer leurs petits petons pour l’été, voici la parade.
Si pour certains elles peuvent être « out » de fait, les pieds ne sont surtout pas à négliger ! Ongles parfaits et fait, pas d’ongles longs ou sales, des talons impeccables, des pieds hydratées, sinon c’est beurk beurk beurk

  • Comment la porter ?

Je ne le dirai jamais assez mes chères petites clientes. Faites comme si c’était les plus jolis escarpins de votre placard.

La chaussure doit être portée comme si elle était belle, c’est justement le filon à exploiter à fond : on la manie avec précaution et sans ménagement pour l’associer à des tenues qu’on croyait totalement proscrites avec des tatanes de maître-nageur.

Pensez « chic ».
Donc, avec une chemise noire en soie un peu large très féminine et un pantalon cigarette noir, c’est la sécurité. Ajoutez une veste de smoking. Et hop vous avez une tenue de choc.

Ah, et j’oubliais.

Attention la tong ne va pas à grand monde (sur 99,90% des gens que je vois avec dans la rue en ville, ça ne fonctionne pas, j’en conclus que ça ne va à personne), elle ne met pas en valeur, fait la jambe lourde et des pieds dodus.

Et pour celles qui me demande si on peut vraiment porter des claquettes en fausse fourrure ?
Je répondrais que cette propagation éclaire sur le net me laisse quelque peu songeuse… La pertinence esthétique de cette tendance, réduite jusqu’ici au rang d’accessoires extravagants que seuls les pontes de la Fashion sphère osaient arborer, généralisée au commun de mortel reste encore à prouver (sauf à Barbès haha !)

Bref, la tong est un défi  à tout ce qui a fait nos fondamentaux depuis toujours : la quête du goût, d’une silhouette bien rythmée, de la matière noble et de l’objet qui dure.

Et voilà des silhouettes à imaginer avec… des claquettes (je sais, c’est dur)

Bonnes vacances !

 

Partager l'article...Pin on PinterestShare on Facebook