Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook

Upgrader une robe pull, un jeu d’enfant ?

Pas si sur…

En hiver – merci les collants opaques ou en laine  – malgré le froid on a envie de montrer nos gambettes et raccourcir nos robes-pulls tout en se camouflant dans un doux cocon protecteur. Non pas votre couette…

Alors peut-on porter une robe-pull pour aller bosser ? On hésite.

Pas toujours en effet.

Tout dépend du job. Si vous ne travaillez pas dans la mode / le graphisme / la pub / la musique / le journalisme / une start up ou tout autre milieu open vestimentairement parlant, oubliez – en effet, au risque de paraître « trop cool » ou pas assez habillée.

Mais après tout dépend.

On résume :

  • VADERETRO

–       La robe-pull  dite « capote » : trop moulante, trop longue, trop tout. Aussi peu flatteuse sur des fesses raplalas qu’un ventre rond

–       La robe-pull trop mini ou trop longue. Assez peu avantageuse stylistiquement parlant, elle frise soit la poupouffe soit le normcore. Sans maitrise c’est le vautrage assuré

–       Les matières sans formes, molles, qui boulochent, sans tailles ou avec un col qui dégueule. La robe se cherche, on vous cherche aussi

–       La robe-pull avec des collants chair. Pourquoi ? Au risque de radoter vous trouverez la réponse : > ici <

  • YESYESYES

–       La robe-pull portée avec une robe en dessous. Le détail top : le bas de la robe, les manches et le col qui dépassent. Avec une paire de cuissarde ou de derbies : chicissime !

–       La robe-pull oversize associée à un accessoire bling-bling. Un coup de pep’s et hop, une tenue simple et efficace.

–       La baisse des températures oblige, on enfile sa robe-pull, on superpose un long gilet et on s’enroule dans une ceinture funny et un joli sautoir. Pas besoin d’en faire des caisses pour avoir un style !

–       Coté longueur, la robe mi-cuisses ou quelques centimètres de moins donne plus de dynamisme à la silhouette, l’histoire de ne pas couper la jambe en deux et donc de vous rétrécir !

–       C’est le choix de matières délicates (et de qualité) qui fera basculer votre look du coté sophistiqué

–       On n’hésitera pas à jouer les entrechoques de matière, avec un perfecto par exemple pour donner un peu de panache/rock attitude à la silhouette, avec un chèche et des Minnetonkas pour un style Hippie chic, avec de la dentelle pour du romantisme, etc.

–       On portera la robe-pull avec une paire de collants opaques noir, coloré, à motif ou en laine. Pourquoi ? Parce que c’est comme ça !

Et enfin, ultime question : la robe-pull est-elle sexy ?

Oui Madame.

On se fait une taille de guêpe avec une ceinture épaisse. On la porte avec des boots à talon, du vernis/un rouge à lèvre rouge vif  « waouh », des gants/mitaines de cuir et si vous osez… pourquoi pas… un beau chapeau ou un berret : carrément glamour !

Partager l'article...Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Facebook
Facebook